Opération de résorption de VHU

Contexte et moyens mis en place

Au début de l’année 2016, la Martinique a fait l’objet d’une épidémie du virus ZIKA transmis par le moustique Aedes Aegypti .  Compte tenu du problème sanitaire d’envergure, la destruction des VHU abandonnés sur la voie publique ou sur les terrains privés, gîtes potentiels de larves de moustiques, devenait urgente.

Une convention a été signée le 06 avril 2016 avec Madame la Ministre des Outre-Mer (Madame Georges Pau - Langevin), la Préfecture, l’Agence Régionale de Santé (ARS), l’association des Maires de la Martinique (AMM) et l’association Entreprises & Environnement.

L’arrêté Préfectoral N° 201605-0004 du 27 Avril 2016 a missionné l’Association Entreprises & Environnement (E&E) pour mener à bien l’enlèvement et le traitement de 1 000 Véhicules Hors d’Usage (VHU) sur le territoire martiniquais dans les 6 mois à compter de sa signature, soit jusqu’au 27 octobre 2016.  Des contraintes logistiques et climatiques ont généré un prolongement de l’arrêté Préfectoral pour permettre à la collecte de s’achever en Février 2017. L’opération d’enlèvement s’est donc déroulée sur une durée de 10 mois au total.

Pour ce faire l’association a disposé d’un budget total de 120 000 €, financé à hauteur de :

-   60 000 € par l’ADEME (50%),

-   50 000 € par l’ARS (40%),

-   10 000 € par la Préfecture de la Martinique (10%).

 

Bilan

Le budget de 120 000 € entièrement consommé, a permis de collecter davantage de VHU que les 1 000 VHU prévus initialement. Au total, ce sont   1 137 VHU qui ont pu être collectés sur 30 communes.

 

Retrouvez la synthèse

:

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez en exclusivité nos dernières infos et nouvelles dans votre boîte e-mail


By: Stectech

Website Design Company

By: Stectech

Website Design Company

By: Stectech

Web Design Company